# Clip, # Multimediaxe, # Musique

Les Nouveaux Compagnons : le clip « Le Mexicain » pour redonner vie au tube indémodable de Marcel Amont

#CLIP Le plus bel hommage qu’on puisse rendre aux œuvres du passé n’est pas de les traiter comme des pièces de musée mais de les célébrer comme si elles étaient plus modernes que jamais ! C’est ainsi, avec un immense respect mais non sans fantaisie, que Les Nouveaux Compagnons offrent un vivifiant coup de jeune à tout un pan de la variété française…

Avec une admiration sans limite, ils ont repris le flambeau de leurs glorieux aînés, Les Compagnons de la Chanson (45 ans de carrière, des duos historiques avec Piaf ou Aznavour, des milliers de concerts dans le monde et une discographie phénoménale, excusez du peu). Et ce faisant, ils se sont donné pour vocation de servir comme eux des titres immortels et hauts en couleurs avec pour seuls instruments, ou presque, leurs neuf voix prodigieuses.

LNC-ok.jpg

Héritiers décomplexés, ils remettent sur le devant de la scène cet art musical intemporel si populaire de la polyphonie et font revivre des standards indémodables au seul son de la voix, qui remplace la plupart des instruments. Derrière chaque chanteur, une tessiture (et 5 octaves couverts au total !). Derrière chaque tessiture, une personnalité. Le tout formant un ensemble unique doté d’un sens harmonique aigu et d’un vrai talent de comédie.Leurs timbres, c’est le supplément d’âme qui rend les interprétations si vibrantes. Remplacer un synthétiseur, un sample ou une ligne de cordes par une voix n’est pas tant un gimmick de chanteur qu’un exercice de style chargé d’émotion.

unnamed

Leur répertoire, Les Nouveaux Compagnons le présentent aussi sur scène dans un spectacle qui tient du concert autant que du théâtre, du récital autant que du show burlesque. Mis en scène par deux membres du talentueux trio Les Coquettes, les 9 partenaires (qui sont tous par ailleurs des comédiens chevronnés) ne font pas qu’interpréter leurs chansons : ils les jouent, au sens théâtral mais aussi au sens ludique du terme. D’ou le choix judicieux de chansons qu’on réentend trop peu souvent et qui, toutes, racontent une histoire. Ici, la fantaisie est reine, et elle éclate dans les versions remises au goût du jour des Playboys de Dutronc, du Mexicain de Marcel Amont, de Le jour où la pluie viendra de Bécaud, de Si tu vas à Rio de Dario Moreno ou de L’incendie à Rio de Sacha Distel… Mais la troupe sait aussi faire montre d’une extrême sensibilité lorsqu’elle reprend les inoubliables Salade de fruits de Bourvil ou le mythique et fondateur Les 3 Cloches, pierre angulaire de la carrière des premiers Compagnons.

 Découvrez : Le Mexicain

→ ACHETEZ le cd

Ces titres, vous ne les avez jamais entendus comme cela : à mi-chemin entre performance vocale et sketch (tout en finesse), Les Nouveaux Compagnons font vivre la mémoire de la variété tout en la dépoussiérant… Ils redonnent ses lettres de noblesse à la discipline d’orfèvre qu’est le chant a cappella. Sans jamais imiter les classiques, ils livrent des versions imagées et jubilatoires de titres qui trouvent là une seconde jeunesse. Un bain de jouvence qui rassemble des publics de tout âge autour de “Madeleines de Proust“ musicales.

Les-compagnons8260.jpg

Provocant tantôt un rire libérateur, tantôt un frisson de tendresse ou de nostalgie, les reprises des Nouveaux Compagnons sont salutaires : elles prolongent la vie d’authentiques petits chefs-d’oeuvre du patrimoine français qui, comme à leur grande époque, savent encore magnifiquement nous redonner le sourire …

Les-compagnons7577.jpg

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s