# Concert, # Musique

Une soirée en compagnie de Sheila …

concert

Sheila accompagnée du Groupe H-Taag à la Salle Pleyel
_Concert du 28 décembre 2018_

Par Frédérick et Eric
Salle Pleyel

 Merchandising
 Captation du concert
 Françoise Hardy devait être présente
 Confirmation que le nouvel album va bien sortir
 Bonne prestation scénique et artistique
 Même production que celle du Casino de Paris
• Présence de nombreuses personnalités
• Les années 70 représentées
 Nouvelles tenues sur scène
 Set list légèrement différente de celle du Casino de Paris

○○○

Une soirée placée sous le signe du partage, du plaisir, et de l’amitié. Pleyel un soir de décembre entre Noel et le Jour de l’An, la foule est dense et attend l’ouverture des portes fixée à 19 heures.

Le hall d’entrée vous donne l’impression de fouler les marches du Festival de Cannes avec son immense tapis rouge, même si la température est froide… Toujours agréable de revoir les têtes connues, certaines personnes qui sont devenues au fil du temps, des amis. Personnellement, aller voir Sheila c’est retrouver un groupe de copains qui viennent de Nantes, Toulouse, Paris, Marseille, Clichy et nous savons qu’avant de clôturer l’année en beauté, nous allons voir Sheila !

Un stand à droite, passé l’entrée, regroupe le merchandising, où sont présentés : 3 nouvelles photos, le programme, CD, DVD, vinyles et le dernier Maxi rouge de Geyster qui a accordé au fil, il y a un mois, une interview, ainsi que livres, pin’s et le dernier Tshirt estampillé Sheila H-Taag.

20 heures pile, en voix off Sheila annonce en première partie le groupe Factory rencontré lors d’un séjour en Norvège, 2 guitaristes, 1 batteur, et le chanteur… Après quelques titres pêchus un premier entracte de 20 minutes !

En intro avant l’ouverture du rideau rouge, nous entendons quelques extraits des plus grands succès, qui rappellent le pré-générique télé lors de la diffusion du Casino de Paris sur C8.

20h45 le show commence avec la mise en place du groupe H-Taag qui accompagne Sheila dorénavant sur scène. En premier titre, le même fil rouge qu’au Casino de Paris, Kennedy Airport où notre chanteuse apparaît vêtue d’un ensemble couleur lamé argenté, cheveux attachés avec queue de cheval. A l’écoute nous sentons que le tour de chant est rodé, la voix juste, claire, nette qui n’est pas noyée par les nouvelles orchestrations.

S’en suit en aparté un petit speech de Sheila expliquant qu’avant d’être chanteuse il y a quelques 50 années, elle aussi a connu la Salle Pleyel.

Un Tam tam qui décoiffe, le vent n’a qu’a bien se tenir, qui se ponctue par un des non moins célèbres : « Ca va ?« 

Blancs, jaunes, rouges, noirs, elle n’interprète pas sa chanson, mais elle la vit intensément sur scène.

Je suis comme toi, sous un déferlement de lumières met en valeur la prestation scènique et elle s’éclate.

Pop Artcelle-là vous la connaissez ? 🙂« , avec pour chute un Fais cho !« 

Vous, les copains avec une intro détonante… En français et en anglais ainsi que le titre suivant.

Un tabouret haut est installé et Eric Hazard à la guitare acoustique commence les quelques notes d’intro de Bang Bang, petite douceur.

Le folklore américain met en joie toute la salle, car tout le monde l’aime ce refrain qui ouvre le premier medley, l’heure de la sortie avec Jean-Phi qui vient danser affublé d’un grand chapeau. L’école est finie, et Sheila explique qu’il était impossible de venir à Pleyel sans lui. « C’est mon Jean-Phi« .

Emmenez-moi et première présentation du groupe H-Taag, batterie, bassiste, guitariste, clavier choeur et directeur musical à redécouvrir sur l’article que nous avions consacré au concert donné au → Casino de Paris.

Belle journée est le titre emprunté au groupe H-Taag qui correspond tout à fait au timbre de voix de la chanteuse et qui se l’approprie il faut l’avouer à merveille.

Sheila annonce un titre En Silence par H-Taag interprété par Ralf Adam, intermède qui lui permet de changer de tenue. Elle revient avec un body noir justaucorps et un gilet à plastron agrémenté de plumes noires et de bandes couleur or maintenu dans le dos, elle s’adresse au public : « Comment vous me trouvez ? Sympa, Non ?« …

Assise sur un tabouret haut elle chante L’Ecuyère en compagnie de Jean-Phi, qui pour l’occasion fait le clown avec une fleur piquée dans son chapeau.

Un p’tit mot d’introduction expliquant que Françoise Hardy qui devait être là ne viendra pas. Elle présente ses excuses. Une histoire d’amitié de 55 ans qui surprend un peu tout le monde, puisque A Capella elle commence à interpréter :  »Beaucoup de mes amis sont venus des nuages« …

Petit oubli dans les paroles, seul bémol de la soirée. Le public lui, continue d’interpréter et au final un bel échange d’une histoire d’amour qui dure avec la chanteuse, qui prend le cœur de Pleyel et le choeur de ses fans présents.

Little Darlin’ commence avec cette intro caractéristique du groupe qui sert de temps à autre de Gimmick, durant la chanson un p’tit lion en peluche est jeté sur la scène en guise de cadeau à Sheila !

Tangue Au dans une couleur musicale différente, elle n’oubliera pas de présiser que la chanson est d’Yves Martin.

Deuxième présentation sur laquelle sont nommés Régis pour le son, Sébastien pour le retour « son » accompagné de RomainOlivier pour la lumière, Axel pour les guitares et tabourets, le régisseur, et elle termine en remerciant la salle Pleyel pour leur accueil.

Une spéciale dédicace pour Stéphane Letellier : « Il me porte, il me pousse, et me fait faire beaucoup de promotion« , ponctué par un grand éclat de rire. Timide, il avance sur scène à la demande de Sheila qui l’étreint affectueusement.

Aimer avant de mourir, en duo avec Ralf Adam, tout le monde se sent un peu surpris car au Casino de Paris c’était le dernier titre, personne n’a vu passer les premières 90 minutes… de concert ! L’émotion est grande et est ponctuée par une salve d’applaudissements qui fait trembler Pleyel.

Premier départ avant de tous les voir revenir pour les rappels…

Deuxième Medley, des années 70 cette fois-çi, qui met le feu, Adam & EveTu es le soleilPoupée de porcelaineQuel tempérament de feuUn prince en exil déclenchent une hystérie communicative du public !

Love me baby, Jean-Phi revient et se montre très complice avec la chanteuse qui termine son titre pour nous raconter que le futur album va bientôt sortir dans les mois qui suivent et qu’elle bosse dessus depuis trois ans déjà, il faut être patient !

Elle enchaîne du coup dans la logique des choses avec son nouveau titre Ohh la la produit par Keith Olsen et tend souvent son micro vers le public qui connaît déjà les paroles par cœur. « Ca va ? Ben alors c’est tout ?« 

Suit Mélancolie avec « Ohhhhh que je t’aime, tout me fait mal quand tu t’en vas« …

Une reprise du titre Gloria, le pont musical a été prolongé et l’interprétation qui en est faite est légèrement différente de la version originale. Sheila sur scène a une posture droite, un maintien et une gestuelle propre à elle-même, reconnaissable entre mille.

Deuxième salut avec les membres du groupe pour un nouveau rappel :

Sur Les rois mages version arabisante, elle continue de danser avec un plaisir contagieux, puis Spacer qui vient clôturer plus de deux heures de spectacle !

Le public a pu remarquer que depuis le concert de Lyon, sheila a pris l’habitude de filmer façon « Selfie » la scène et son public avec son téléphone portable : « Merci, vous êtes super !« 

Dans la salle ont été vus entres autres : Valérie Trierweiler, Jean-Luc Roméo, Lybert Ramade, Dominique Besnéhard, Christophe Boulmé, Marc & Olivier Coulon, Stéphane Letellier Rampon, Franck Appieto ainsi que plusieurs journalistes télés …

Pour retrouver Sheila en concerts, la liste des dates est à découvrir sur son site officiel.

Qu’en pensez ?

Un super boulot, toute l’équipe a pris ses marques, un réel travail a été réalisé : l’équilibre de sa voix et l’orchestration sont vraiment nickel rien à dire.

Le plus gros souci à mon avis et aussi celui des personnes qui m’accompagnaient c’est le choix des titres pas assez diversifié et ressemblant trop aux derniers concerts donnés, deux ou trois inédits supplémentaires tels que Le mari de Mama et Rocky Angel aurait permis au groupe H-Taag d’exploser leur créativité musicale, de sortir de leur zone de confort et de pousser au paroxysme l’hystérie collective des fans…

Un tour de chant de 22 titres enchaînés en 100% live, saluons la performance, à l’heure où beaucoup d’interprètes utilisent de nos jours quelques fois le play-back.

La soirée a été captée et annoncée par le site officiel. J’ai pu remarqué deux caméras à l’arrière situées à moitié de la salle, pas de travelling et de prises centrales. Entre nous, peut être à une diffusion télé ?

Plusieurs points importants et non des moindres, dont elle a aussi beaucoup parlé : l’échangela communicationle partage qui sont des valeurs de fidélité dans lesquelles tout le monde se retrouve, et qui composent son public.

On ne se rend pas compte du tout, dans la vraie vie, qu’une passion se partage et que grâce à celle-ci des rencontres se font, des amitiés se créent, on croise des personnes riches d’expériences diverses et variées et que Sheila qu’elle le veuille ou non, en est le point central depuis 56 ans maintenant. Si nous sommes sa force comme elle l’a récemment encore expliqué lors de son interview donnée au magazine Gala, elle est aussi le soleil, l’astre de nos nuits, la providence… qui fait partie de nos vies.

Donner autour de toi un peu de ta tendresse
Lorsqu’un autre voudra te cacher sa tristesse
Comme l’on ne sait pas ce que la vie nous donne
Il se peut qu’à mon tour je ne sois plus personne
S’il me reste un ami qui vraiment me comprenne 

L’Amitié – Françoise Hardy

Paroles : Jean-Max RIVIÈRE et Musique : Gérard BOURGEOIS

Set List

01 – Kennedy Airport
02 – Le Tam Tam du vent (Extrait du LP « Tendances »)
03 – Blancs, Jaunes, Rouges, Noirs (Extrait du LP « Love ») 
04 – Je suis comme toi (Extrait du LP « Je suis comme toi »)
05 – Pop Art (Extrait de l’album « Dense »)
06 – Vous les copains, je ne vous oublierai jamais (en français et en anglais)
07 – Bang Bang (Extrait du LP « L’heure de la sortie » son 1er film)
08 – Medley : Le folklore americain – L’heure de la sortie – L’école est finie
09 – Emmenez-moi (Extrait du LP « Je suis comme toi »)

Présentation des musiciens

10 – Une Belle Journée – Titre du groupe H-Taag (Sera inclus dans le futur album)
11 – En Silence – Titre du groupe H-Taag – Interprété par Ralf Adam sans Sheila

12 – L’écuyère (Extrait du LP « Je suis comme toi »)
13 – L’amitié – Chanson de Françoise Hardy
14 – Little Darlin’ (Extrait du LP « Little darlin' »)
15 – Tangue au (Extrait du LP « On dit »)

Présentation de la technique (son, lumières…) et remerciements de la production

16 – Aimer avant de mourir – (Duo avec Ralph) – (Extrait du LP « Quel tempérament de feu »)
17 – Medley 70’s : Adam et Eve – Tu es le soleil – Poupée de porcelaine – Quel tempérament de feu – Prince en exil
18 – Love me baby – (Avec Jean-Phi pour la danse) – (Extrait du LP « Love me baby »)

19 – Ooh la la ! (Sera inclus dans le futur album)
20 – Mélancolie (Extrait du LP « Extrait du LP « Sheila, Ringo n°1 »)
21 – Gloria

Rappel

22 – Les Rois Mages (Extrait du LP « Love »)
23 – Spacer (Extrait du LP « King of the world »)

Avec l’amicale autorisation du site non officiel → Sheila le fil de notre histoire

Une bien jolie façon de terminer l’année 2018 !

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s