# Cinéma, # SelectionSorties

La Vérité …

de Hirokazu Kore-eda et avec → Catherine Deneuve, → Juliette Binoche, Ethan Hawke, Manon Clavier, et la participation de → Ludivine Sagnier

Ce film a fait l’ouverture de la 76ème Mostra à Venise en 2019 et a été également en compétition. Il  traite des rapports entre une actrice vieillissante et sa fille revenue de New York , à l’occasion de la sortie du livre autobiographique de sa mère, qui a un peu romancée sa vie en prenant quelques libertés.

Le plan image débute sur un patchwork d’arbres colorés tout simplement somptueux, et la voix de Catherine Deneuve (qui interprète ici Fabienne) vous arrive dans le creux de l’oreille, pour la voir interviewer par un journaliste. Comme une projection d’elle même sur grand écran, entre Diva et son image qu’elle n’aura eu de cesse de brouiller ces dernières années. Peut-être ici un de ses meilleurs rôles !

Arrive sa fille (Juliette Binoche)  et son mari (Ethan Hawke) et leur petite fille des Etats-Unis. Les retrouvailles entre mère et fille ne vont pas être tristes, entre règlements de compte, reproches et prise de conscience, un regard au final pas si tendre que cela sur le métier d’actrice au cinéma.

Dès le début on est un peu dérouté car on a ce sentiment de mauvaise série B. dans le film, qui raconte l’actrice dans toute sa splendeur. Une partition superbe qui sied à merveille à Catherine Deneuve très en verve.

Une participation non moins lumineuse celle de Ludivine Sagnier qui croise pour la deuxième fois à l’écran Mademoiselle Deneuve !

Le contexte de restituer l’ambiance des plateaux de cinéma et de montrer l’envers du décor, nous fait découvrir le travail des répétitions des acteurs concernés, et de certaines rancœurs et jalousies entre comédiens. Débute alors pour le spectateur, un autre intérêt car les joutes verbales et reproches entre mère et fille sont assez savoureuses.

Les personnages sont tous vraiment bien trouvés, que ce soit l’entourage personnel ou professionnel, on sourit souvent et on se prend d’affection pour eux. Les références photos des affiches de cinéma sont de superbes clin d’œil pour la filmographie de Fabienne (C.D.)  🙂 .

Un regard assez critique et nuancé sur la gloire, la vieillesse, et sur soi-même par rapport à la célébrité et tout ce que cela implique sur le plan de l’égocentrisme. On pense entre autres à :  John Casavettes, Olivier Assayas …

Une phrase assez inattendue et assassine ? entendue au cours du récit, termine ce très bon film : Qu’aimerais tu entendre aux portes du paradis ?

FRED

la verite.jpg

Genre : Drame – Durée : 1h 47 – Date de sortie : 25 Décembre 2019

Nous avons adoré : ♥ ♥ ♥

Capture.JPG
 © Graphisme,  Présentation & Texte :  SELECTION SORTIES  FR  2017  2019 

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s