# A & K Communication, # Calendrier, # Cd, # Clip, # Musique

💿 Lukas Ionesco & Clara Benador – Time is gone from Magic Stone

Lukas Ionesco est un artiste français : acteur, musicien-compositeur, chanteur et mannequin. 

ElevĂ© au sein d’une famille d’artistes (sa mĂšre Eva Ionesco est une rĂ©alisatrice, actrice et photographe française, sa grand-mĂšre Irina Ionesco est une artiste photographe roumaine et son pĂšre est un musicien et dĂ©corateur de cinĂ©ma hollandais), il se passionne directement dĂšs son plus jeune Ăąge pour tous ces arts. 

À 18 ans, Lukas Ionesco joue dans son premier film en tant qu’acteur oĂč il tient le premier rĂŽle dans « The Smell Of Us » de l’amĂ©ricain Larry Clark. 

Il achĂšte ensuite une guitare folk et apprend seul Ă  en jouer en composant ses premiers morceaux. Il monte alors son premier groupe de punk nommĂ© « Crash ». TrĂšs vite, il s’oriente vers un style plus calme et personnel, et c’est Ă  ce moment-lĂ  que nĂ© l’album « Diaperpin ». Il compose alors 12 morceaux qu’il vend « sous le manteau » sous forme de cassettes home-made. 

Lukas Ionesco – Time Is Gone

 réalisé par Clara Benador 

♩

« Diaperpin » lui donne l’envie d’aller plus loin dans la recherche de son identitĂ© artistique et musicale, il compose alors de nouveaux titres dans une veine Folk-Grunge-Lo-Fi et part enregistrer Ă  New York son premiĂšre E.P « Paris Texas » sous son nom, Lukas Ionesco. 

Par la suite il fait quelques court-mĂ©trages aux cĂŽtĂ©s de Jean Pierre LĂ©aud et de Marisa Berenson, suivi d’un long-mĂ©trage, « Jessica Forever » de Caroline Poggi & Johnatan Vinel, et du film d’Eva Ionesco, sa mĂšre, « Une Jeunesse DorĂ©e », oĂč il interprĂšte le premier rĂŽle au cĂŽtĂ© d’Isabelle Huppert, Melvil Poupaud et Galatea Bellugi. 

Par la suite il fait plusieurs concerts Ă  Paris dans des salles comme Les Bains Douches, Les Trois Baudets, L’Olympique CafĂ©, Le Point ÉphĂ©mĂšre, L’Espace B, Le Serpent À Plume, Le Silencio… en invitant sur scĂšne des nouveaux artistes comme Marcello Giuliani, Stone Jack Jones ou encore Melvil Poupaud. 

Capture

© Clara Benador

♩

Naissance de « Magic Stone » 

Lukas Ionesco dĂ©cide alors d’enregistrer cette fois-ci son premiĂšre album seul et home made chez Simon Liberati, son beau-pĂšre, Ă  la campagne oĂč il loge avec sa mĂšre Eva. 

Alors qu’Eva et Simon partent en voyage pendant un mois Ă  Los Angeles, Lukas, seul avec sa fiancĂ©e Clara Benador (photographe, actrice et mannequin), monte avec elle un mini studio d’enregistrement, lĂ  oĂč Lukas a dĂ©jĂ  son « petit atelier » de crĂ©ation et de composition. 

Loin de la ville, c’est lĂ  qu’il enregistre son album, composĂ© dans une atmosphĂšre paisible en lisiĂšre de forĂȘt. Il aime cet endroit, c’est aussi lĂ  que Simon Liberati et Eva Ionesco Ă©crivent leurs romans et scĂ©narios de films. Ce lieu, grande source d’inspiration, est Ă©voquĂ© Ă  maintes reprises dans les morceaux « Talk To Trees » ou encore « Did My Cat Kill Me ? ». 

L’album « Magic Stone » sortira le 18 Mars 2020. 

Les 13 morceaux qui formeront l’album sont enregistrĂ©s en une semaine dans un Ă©tat d’esprit raw, avec des inspirations telles qu’Eliott Smith ou encore l’album Pet Sounds des Beach Boys. Il joue lui- mĂȘme de tous les instruments sur l’album : guitare, basse, percussions, flĂ»te et accordĂ©on. 

Clara Benador l’accompagne au chant, joue de la flĂ»te et de l’accordĂ©on et l’accompagne sur scĂšne en concert. 

Lukas Ionesco a voulu composer son premiĂšre album « Magic Stone » comme la rĂ©alisation d’un film, il a visualisĂ© des images fortes, il a imaginĂ© la composition de sa musique comme une auto-fiction, en parlant de lui-mĂȘme, de ses peurs, de ses cauchemars, de ce qu’il aime et de ce qui le passionne. 

Il a aussi voulu garder un esprit enfantin au travers de l’utilisation de l’accordĂ©on, de la flĂ»te ou encore du mĂ©tallophone. 

Capture

L’introduction est une prise de sons du crĂ©pitement du feu de cheminĂ©e accompagnĂ© d’une guitare. En effet, « Inside The Magic Stone » introduit l’album de maniĂšre calme et triste. Quelques notes d’ironie se sont glissĂ©es dans les paroles de plusieurs morceaux, qui nuancent ainsi un album assez sombre, intense, et lancinant. 

« Magic Stone », fait écho à une pierre précieuse, magique ; à un talisman qui le protégerait. 

L’album est masterisĂ© par Pierre Ströska, son ami et guitariste qui l’accompagne sur scĂšne. 

Lukas Ionesco et Clara Benador collaborent aussi sur l’esthĂ©tique du groupe : Clara, qui est photographe et qui prĂ©pare sa premiĂšre exposition avant l’étĂ© 2020 Ă  Paris, fait la plupart des covers pour « Lukas Ionesco » ainsi que des clips pour le groupe. 

Zack Spiger qui avait dĂ©jĂ  fait des clips pour le premiĂšre E.P de Lukas Ionesco collabore encore aujourd’hui Ă  la rĂ©alisation de prochains clips pour le premier album de Lukas, « Magic Stone ». 

unnamed ©  Mise en page  :  SELECTION SORTIES  FR  2017 –  2020  Emetteur : A & K Communication

RĂ©pondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icÎne pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte WordPress.com. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Google. DĂ©connexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Twitter. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Facebook. DĂ©connexion /  Changer )

Connexion Ă  %s