# Calendrier, # Capitol, # Cd, # Clip, # Musique

🎬 M.I.L.K. REVIENT AVEC « VCR » ET LE CLIP LE PLUS COOL DE L’ANNEE

L’esprit et l’intelligence – le style et l’habiletĂ© – de M.I.L.K. peut ĂȘtre entendu dĂšs les premiĂšres lignes de la chanson d’ouverture de son premier album. “Life’s so hard, don’t take nothing for the pain no more
”, chante l’auteur-compositeur, multiinstrumentiste et producteur danois sur Need A Witness. C’est une complainte douce-amĂšre avec une mĂ©lodie pĂ©tillante colorĂ©e par une guitare acoustique de style folktronica, des battements, des bips et des beats. Et puis, comme le fait souvent cet auteur-compositeur adroit, il donne aux choses une petite touchedĂ©licieuse : “Laugh so hard, don’t take nothing for the pain no more
”

C’est une chanson sur la façon dont la vie peut ĂȘtre grise et sombre, mais ça va – ce ne peut pas ĂȘtre des arcs-en-ciel et des chatons tout le temps. De mĂȘme, la meilleure aide peut parfois venir de l’intĂ©rieur. Craquez un sourire, ne laissez pas tomber une pilule. Ignorez les nuages au-dessus car, derriĂšre eux, le soleil brille.

Voici donc la vision du monde sonore et animĂ©e de Always Summer Somewhere, un premier album qui sait que le soleil signifie aussi les ombres, et que c’est toujours le plus sombre avant l’aube. Un premier album qui regorge Ă©galement de mĂ©lodies dorĂ©es. Appelons ça du « poptimisme ». « Je viens du nord oĂč tout est froid tout le temps, et j’ai Ă©crit cet album quand je cherchais ce bonheur », commence un scandinave optimiste qui a signĂ© son contrat d’enregistrement en France, Ă©crit des chansons Ă  Los Angeles et enregistrĂ© dans des studios en Allemagne, Hollande, New York et Copenhague. « Donc, toutes les chansons parlent du dĂ©sir de quelque chose. Je dĂ©sire le soleil, je dĂ©sire la satisfaction. « 

Capture

La mĂȘme passion et le mĂȘme objectif sont lĂ  dans le bon groove de Prisoner, qui prĂ©sente Benny Sings et qui est sorti en tant que morceau de dĂ©gustation l’étĂ© dernier. C’est un boogie piano-disco doux qui saute  des Ă©couteurs et vous mĂšne au dancefloor d’une discothĂšque des annĂ©es 70. Pour Emil Wilk, le jeune danois M.I.L.K., la chanson est l’encapsulation parfaite d’un album pour lequel il a Ă©crit environ 100 chansons. « J’ai trouvĂ© Benny Sings sur Spotify et je suis tombĂ© amoureux de son univers et j’ai Ă©coutĂ© tout ce qu’ilpouvait trouver« , explique-t-il Ă  propos de son collaborateur nĂ©erlandais. « Ensuite, j’ai trouvĂ© une chanson qu’il a faite avec Rex Orange County et qui s’appelle Loving Is Easy. C’est devenu ma plus grande chanson de cette annĂ©e, je l’ai Ă©coutĂ©e encore et encore.»

M.I.L.K. a retrouvĂ© Benny dans son studio d’Amsterdam, « sous le pont d’un canal », et le couple s’est mis au travail. « C’est une chanson d’amour romantique et l’une de mes prĂ©fĂ©rĂ©es sur l’album. C’Ă©tait le premier oĂč nous avons clouĂ© la direction de l’album et son cƓur Ă©motionnel ». M.I.L.K. admet librement qu’avant cela, il n’Ă©tait pas sĂ»r de sa direction musicale. Il avait grandi Ă  Bornholm, une petite Ăźle de la mer Baltique, puis s’est installĂ© Ă  Copenhague et s’est plongĂ© dans la culture de la capitale. Il a commencĂ© comme cinĂ©aste en crĂ©ant des clips, des publicitĂ©s et des Ă©missions tĂ©lĂ©visĂ©es pour enfants. Mais la musique Ă©tait sa passion et, finalement, elle a pris le dessus sur sa vie.

Il a sorti un premier single Follow The Sun (2016) et deux EPs, A Memory of a Memory of a Postcard (2017) et Maybe I Love Kokomo (2018). Ce dernier Ă©tait une lettre d’amour Ă  la France, un pays dans lequel il a trouvĂ© des Ăąmes sƓurs – et des collaborateurs – sous la forme d’artistes lĂ©gendaires tels que Benjamin Biolay, MĂžme, Nemir et The Avener. « J’ai travaillĂ© avec tellement de personnes diffĂ©rentes, partout dans le monde, alors je suis devenu complĂštement confus », admet-il joyeusement. « Et en mĂȘme temps, j’ai signĂ© avec Capitol, ce qui m’a aussi un peu dĂ©routĂ© !», ajoute-t-il en riant. « Sur ces deux EP, j’essayais des itinĂ©raires diffĂ©rents.

M.I.L.K. – VCR

Donc au dĂ©but, je ne voulais pas sortir d’album – je n’avais pas un son, j’avais plusieurs sons. Je n’avais ni trouvĂ© ma voix ni mon son. » « Mais quand j’ai fait Prisoner, j’ai soudain ressenti le besoin de faire un album. C’Ă©tait une ambiance dans laquelle je pouvais faire 50 chansons. « 

Cette ambiance est magnifique et Ă©clatante sur Summer Freckles, qui est nĂ© d’un camp d’Ă©criture avec un groupe d’artistes Universal dans un vieux chĂąteau français. « C’était ma premiĂšre vraie rencontre musicale avec la scĂšne musicale française et j’Ă©tais le seul artiste non français, donc tout cela Ă©tait super excitant pour moi.

Les nombreux voyages de M.I.L.K. ont donnĂ© lieu Ă  un album kalĂ©idoscopique de bonne humeur conçu pour un road-trip sur la cĂŽte californienne ou le long de la CĂŽte d’Azur. « C’est mon propre petit mĂ©lange de tout ce que j’aime: un soupçon d’ambiances urbaines modernes mĂ©langĂ©es Ă  du bon vieux funk, disco et soul.» Un bon exemple de ce mĂ©lange est l’Ăąme latine sinueuse de High on Nothing, qui met en vedette la superstar brĂ©silienne Criolo, ou Pick up, un groove jazzy imaginĂ© avec Mars Today et Danny Dwyer, avec lesquels M.I.L.K. a travaillĂ© pendant deux mois Ă  Los Angeles.

Capture

« Nous nous sommes liĂ©s du fait que nous avons tous notre propre petite poche d’Internet oĂč nous diffusons notre propre musique – mais nous travaillons Ă©galement avec de grands artistes sur la composition et la production de chansons. Nous avons donc fait une chanson Ă  ce sujet avec Pick up, qui  est notre propre petit hymne pour l’Ă©vasion et un commentaire sur l’industrie de la musique oĂč tout le monde s’appelle constamment pour obtenir quelque chose. Et aussi gratifiant que cela puisse ĂȘtre, cela peut aussi ĂȘtre ennuyeux, alors Pick up est une chanson sur l’Ă©vasion et un rĂȘve de ne plus jamais reprendre le tĂ©lĂ©phone. « 

Ensuite, il y a le rebond irrĂ©sistible du magnĂ©toscope : « VCR ». « Pour le groove, c’est ma chanson prĂ©fĂ©rĂ©e. J’aime faire des chansons up-tempo qui me font danser. C’est plus difficile qu’avec les chansons plus Chill, mais j’ai l’impression que nous l’avons vraiment rĂ©ussi. « 

L’album se termine avec l’intimitĂ© lo-fi dans votre oreille avec Trashy, une chanson avec un autre type de dĂ©sir. Comme M.I.L.K. chante – tendre, naufragĂ©, Ă©motif – Ă  un moment donnĂ© : « I’m ready to get f*cked « Je voulais avoir une chanson qui ressemblait Ă  une dĂ©mo », dit-il. « J’ai fait cette chanson Ă  DĂŒsseldorf, dans un petit studio intime. C’est comme une romance avec une fille que vous essayez de courtiser. Je voulais mettre en scĂšne l’histoire lors d’une matinĂ©e oĂč les gens s’endorment lentement autour de vous, mais vous volez toujours haut et heureux et vous voulez faire la fĂȘte. « 

Voler haut et heureux : c’est oĂč et quoi, M.I.L.K. veut ĂȘtre pour 2020. Il y a des vidĂ©os Ă  tourner (il en fait la plupart lui-mĂȘme) et des rĂ©pĂ©titions de tournĂ©e Ă  complĂ©ter avec son groupe live (qui comprend saxo, des tambours Ă©lectroniques, de la basse « et moi, chantant et batifolant pour passer un bon moment « ). Il y a aussi les multiples tĂąches liĂ©es Ă  ses autres projets en cours : en tant que directeur musical de la fĂȘte du 30Ăšme anniversaire du prix de la paix de l’Unesco, en tant que producteur / compositeur pour des artistes du monde entier, et en tant que directeur crĂ©atif pour les projets du laboratoire de culture.

Mais surtout M.I.L.K. veut que nous nous Ă©vadions une minute et chassions le soleil, comme il l’a fait lui mĂȘme, tout en faisant Always Summer Somewhere. « C’est un album d’optimisme et d’espoir », conclut-il. « Quelque part, c’est plus lumineux, quelque part c’est plus heureux. Vous n’avez qu’Ă  aller le chercher. C’est banal, pourrait-on dire. Mais c’est simple, et cela en dit long sur mon Ă©tat d’esprit. « 

1er album « Always Summer Somewhere » le 13 mars

→ Download and stream 

Capture

On le suit Milk ? 

→ FACEBOOK → TWITTER→ INSTAGRAM

unnamed ©  Mise en page :  SELECTION SORTIES  FR  2017  2020  /  Emetteur  :  Capitol   

RĂ©pondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icÎne pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte WordPress.com. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Google. DĂ©connexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Twitter. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Facebook. DĂ©connexion /  Changer )

Connexion Ă  %s